To: Monsieur le Premier Ministre S/C Son Excellence Monsieur le Président de la République de Guinée

Femmes leaders de Guinée, unies pour une meilleure représentativité

Femmes leaders de Guinée, unies pour une meilleure  représentativité

Monsieur le Premier Ministre,

Nous, femmes de Guinée sommes convaincues de votre volonté à gouverner inclusivement notre pays sans aucune exclusion.

Néanmoins nous constatons que le quota des femmes au sein de votre gouvernement est en deçà de ce que nous espérions, surtout ce quota est nettement inférieur à la moyenne habituellement appliquée en République de Guinée ou encore dans la plupart des pays de l’Afrique de l’ouest où les femmes jouent de plus en plus un grand rôle dans la vie publique.
Les femmes représentent 52% de la population guinéenne mais, elles n’occupent qu’environ 11% des postes dans le nouveau gouvernement. Sur les 33 ministres récemment nommés on compte seulement 4 femmes. Cette discrimination est notoire à tous les niveaux de l’appareil administratif.
Nous demandons aux hautes autorités de prendre des mesures pérennes afin de permettre aux femmes de participer pleinement à la gestion de la vie publique, que les femmes soient suffisamment représentées à tous les niveaux de l’administration publique à défaut de l’application de la parité qui avait été promise par le président de la République, le Pr Alpha Condé.
Nous ne demandons pas une discrimination positive à notre égard mais, la juste reconnaissance du mérite personnel des femmes qualifiées.

EN:

Mr. Prime Minister,

We women of Guinea are convinced of your will to govern our country inclusively without exclusion.

Nevertheless, we find that the quota of women in your government is lower than we hoped for, especially this quota is well below the average usually applied in the Republic of Guinea or in most African countries. where women play an increasingly important role in public life.
Women represent 52% of the Guinean population but they occupy only about 11% of the posts in the new government. Of the 33 newly appointed ministers, there are only four women. This discrimination is notorious at all levels of this administration.
We call on the highest authorities to take permanent measures to enable women to participate fully in the management of public life, that women be adequately represented at all levels of public administration in the absence of the application of parity which had been promised by the President of the Republic, Pr. Alpha Condé.
We are not asking for positive discrimination in our favour, but just recognition of the personal merit of qualified women.

Why is this important?

Nous constatons avec force que de nos jours les femmes deviennent une grande force de changement. Les pays qui ont investi dans l’instruction des filles et levé les obstacles juridiques qui empêchent les femmes de réaliser leur potentiel en constatent aujourd’hui les bienfaits. En Afrique, on peut citer entre-autre l’exemple du Rwanda, de Lesotho et de l’Afrique du sud.

Pour que les pays en voie de développement sortent de la pauvreté, il faut parvenir à l’égalité entre les sexes et repousser les frontières de l’égalité des chances.

Il faut rappeler également que l'égalité des sexes est un objectif de la Déclaration universelle des droits de l'homme de l'Organisation des Nations unies, qui prévoit une égalité en droit et dans des situations sociales.
Les hommes et les femmes doivent partager les responsabilités ainsi que la prise de décision pour une meilleure équité entre les genres de même que pour assurer la cohésion sociale.

EN:

We find that today women are becoming a great force for change. Countries that have invested in girls' education and removed legal barriers that prevent women from realizing their potential are now reaping the benefits. In Africa, examples include Rwanda, Lesotho and South Africa.

For developing countries to emerge from poverty, there is a need to achieve gender equality and push the boundaries of equal opportunities.

It must also be remembered that gender equality is an objective of the United Nations Universal Declaration of Human Rights, which prescribes equality in law and in social situations.
Men and women must share responsibility and decision-making for greater gender equity and social cohesion.

Guinée

Maps © Stamen; Data © OSM and contributors, ODbL

Category

Updates

2018-06-20 07:38:08 -0400

25 signatures reached

2018-06-15 14:21:26 -0400

10 signatures reached