To: ONU Femmes

NSWP appelle ONU femmes à consulter les travailleurSEs du sexe

This campaign has ended.

Les signataires ci-dessous appellent ONU femmes à consulter les travailleurSEs du sexe de manière significative dans le cadre du développement de leur politique en matière de travail du sexe et s'assurer que leur politique en matière de travail de travail du sexe protège, respecte et garantit les droits humains des travailleurSEs du sexe tout en reconnaissant leur autodétermination et leurs choix.

Why is this important?

NSWP, un réseau mondial composé de 263 organisations dirigées par des travailleurSEs du sexe dans 78 pays du monde entier, a créé une pétition pour demander à ONU femmes de procéder à une consultation significative des travailleurSEs du sexe dans le cadre du développement de leur politique en matière de travail du sexe.
Le programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA), dont ONU femmes est un des sponsors, dispose déjà d'une politique en matière de travail du sexe qui est fondée sur les traités des droits humains de l'ONU. Cette politique a été développée à la suite d'un processus de consultation significative effectuée auprès des travailleurSEs du sexe et d'autres parties prenantes.

NSWP a été invité par ONU femmes à participer, le 7 septembre 2016, à une consultation officielle en ligne. Cette consultation pose cependant le problème de favoriser les plus privilégiéEs en excluant la majorité des travailleurSEs du sexe qui vivent dans les pays à revenu faible et intermédiaire et ont un accès limité à Internet. La plupart d'entre elles/eux ne parlent pas les langues colonialistes des Nations Unies et n'ont pas connaissance des traités et des documents de l'ONU qui servent de référence à ONU femmes et de cadre à cette consultation.

ONU femmes affirme qu'il est important d'entendre « l'ensemble des personnes, des groupes, des agences et des organisations qui sont concernés par cette question : notamment les travailleurSEs du sexe/les groupes de travailleurSEs du sexe, les victimes de la prostitution et les groupes qui les représentent, les organisations féministes et les mouvements de lutte pour les droits des femmes. » Bien que les travailleurSEs du sexe soient mentionnéEs en premier, le processus de consultation employé et l'absence de consultations des travailleurSEs du sexe à l'échelle régionale et nationale, traduisent une incompréhension de la réalité du quotidien des travailleurSEs du sexe, la non-reconnaissance du rôle essentiel que devraient jouer les travailleurSEs du sexe dans le développement des politiques et des programmes en lien avec le travail du sexe ou encore la volonté de limiter la participation des travailleurSEs du sexe à l'élaboration de cette politique.

NSWP estime qu'il est primordial que les travailleurSEs du sexe aient l'opportunité de participer de façon significative aux consultations qui les concernent et remercie SWASA (Sex Workers and Allies South Asia) qui a entrepris d'organiser une consultation en face-à-face avec les travailleurSEs du sexe de la région Asie Pacifique. Cela permettra de donner aux travailleurSEs du sexe la possibilité de s'exprimer tout en documentant un processus de consultation approprié auprès de femmes qui sont marginalisées et discriminées, parfois même au sein des mouvements pour les droits des femmes.

Les communautés de travailleurSEs du sexe ont appris par expérience, que cela soit au niveau local, national, régional et international, que les politiques qui sont imposées sans prendre en compte les expériences vécues des travailleurSEs du sexe, et sans impliquer les travailleurSEs du sexe de façon significative, ont souvent des effets préjudiciables graves sur les vies des travailleurSEs du sexe et de leurs familles. Au vu de l'expérience que les travailleurSEs du sexe ont de ces politiques préjudiciables, NSWP présente à ONU femmes le document Concernant la consultation en ligne de ONU femmes : propositions pour une approche respectueuse des droits humains envers le travail du sexe, à prendre en considération, et qui pourra servir durant la consultation qui mènera au développement de la politique de ONU femmes.

Nothing about us, without us! (Rien de ce qui nous concerne ne se fera sans nous !)